Points de vue - Ahmed Zerrouki

Coeur d'essonne agglomération
L'agglomération Coeur d'Essonne regroupe 21 communes et fournit ses services à plus de 200 000 habitants.
Ahmed Zerrouki est Directeur Adjoint des Espaces Urbains en charge de la voirie, de l’éclairage public et des feux tricolores. Il est notamment responsable de l’entretien et des travaux neufs de l’Agglomération Coeur d’Essonne.

Présentez-nous votre service, quel est l’éventail de compétences qu’il gère ?

Mes équipes sont organisées autour de deux compétences : d’un côté l’éclairage public et les feux tricolores et de l’autre la voirie. Cela fait un total d’une quinzaine d’agents, techniciens et patrouilleurs. 

Notre travail s’organise autour des compétences de gestion d’entretien et travaux neufs de notre patrimoine. 

Celui-ci est composé de 600 kilomètres de voirie, 24 000 points lumineux et 134 carrefours.

Nous gérons tous les types d’interventions : nids de poules, affaissements, reprise de trottoirs, enrobées, reprises de voiries existantes, constructions de voiries, dépannages et rénovation feux et éclairages etc…

A quels défis votre organisation fait-elle face actuellement ?

Nous faisons face à une société qui va de plus en plus vite et qui est de plus en plus exigeante sur la réactivité et la qualité des des Services Publics, le tout avec une responsabilité juridique de plus en plus importante. 

Mes services, non seulement n’y échappent pas, mais sont même au cœur de ces exigences. Nous nous devons d’être réactif dans nos interventions et de traiter l’ensemble des demandes.

Nous faisons face à une société qui va de plus en plus vite et qui est de plus en plus exigeante sur la réactivité et la qualité des des Services Publics.

En quoi l’application BluSpark peut vous aider à les relever ?

L’app est un véritable outil qui nous aide à identifier et recenser tous les problèmes mettant en danger les administrés. 

Nous y retrouvons des informations essentielles telles que : géolocalisation, dates, heures, types de problèmes, personnes ayant identifié le problème ; puis le suivi de l’intervention jusqu’à sa résolution. 

Nous avons ainsi accès à une base de données très riche. 

Par ailleurs, l’utilisation de l’appli peut évoluer en fonction de nos besoins.

Vous considérez que cela représente un changement majeur dans votre façon de travailler ?

Oui, cela est indéniable !

Les données sont sauvegardées, accessibles immédiatement depuis le smartphone ou sur le PC ; tout est répertorié et identifié. 

Cela nous soulage et nous permet de rapidement justifier et fournir la documentation quand cela est nécessaire. 

Que cela soit dans le cadre du processus d’amélioration continue, de dossier à constituer pour les assurances ou plus rarement dans le cas d’interventions majeurs aux conséquences économiques importantes..

Qu’est-ce qui vous a convaincu de choisir notre solution ?

Plusieurs des raisons de notre choix ont déjà été évoquées. 

Il faut ajouter à cela, et ce n’est pas un avantage moindre, la facilité d’installation et d’utilisation sur smartphone (24h/24h). 

L’app est ergonomique, simple et très ludique. Elle peut être utilisée par un grand nombre de personne en même temps. Enfin, la capacité à prendre de la photo était essentielle pour nous.

L’app est ergonomique, simple et très ludique.
Elle peut être utilisée par un grand nombre de personne en même temps.

Aviez-vous des craintes avant la mise en place du projet ?
Est-ce que vous avez rencontré des résistances ? Si oui, comment vous les avez dépassées ?

Nous sommes encore en phase de test et je n’ai pas suffisamment de recul mais aucune résistance n’a été constatée pour le moment. 

Néanmoins, je n’ai aucune inquiétude pour son déploiement au sein de notre collectivité car les premiers essais ont convaincu nos deux DGA ainsi que les 3 directeurs des Services Technique intervenant quotidiennement sur la Voie Publique.

Quelle a été la réception de l’application au sein de votre organisation ?

Le besoin était pressant car depuis 10 ans nos patrouilleurs n’ont aucun outil à leur service pour faciliter leur prise de donnée et surtout valoriser leur travail. 

A ce jour, 10 agents l’utilisent au quotidien et nous passerons à 20 agents très prochainement.

Merci !

Vous aimez ? Partagez !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email